Mini-séminaires

Sedna et dame Holle :

Quand la vie nous fait toucher le fond

 

Les contes nous parlent de nous, de nos peurs et de nos espoirs, de notre vie intérieure et du visage protéiforme de notre psyché. Dans l’exploration que j’ai menée au sein de divers récits et légendes à travers le monde, deux d’entre eux m’ont particulièrement touchée à une période de mal-être. J’en ai tiré des enseignements qui ont été précieux à ce moment de ma vie.

Revenue des grands fonds, j’ai réalisé que ces histoires et le jour nouveau sous lequel elles se sont révélées lors de cette épreuve pouvait éclairer d’autres personnes :Illustration La Légende de Sedna, par Sraiya. Réalisée au Canada en 2010, au stylo et à l'encre. en effet, il n’est rien moins qu’évident de comprendre ce qui se passe dans la tête des personnes dépressives ou connaissant un épisode de rechute. Il l’est encore moins de savoir comment se comporter avec elles.
Tels sont les deux axes qui composent ce séminaire.

L’histoire de Sedna est une légende inuit. Plusieurs versions existent : nous nous concentrerons sur une principale, mais explorerons à l’occasion des divergences qui présentent un intérêt pour le sujet nous occupant.
Le conte « Frau Holle« , ou Dame Hiver, a été rendu célèbre par les frères Grimm. C’est sur leur version que nous nous baserons, bien qu’une variante de la fin sera convoquée pour aborder le thème de « l’après-dépression ».

Ce séminaire s’adresse aux personnes désirant approfondir leur connaissance de ce phénomène qui a pris une ampleur forte dans notre société. Elle propose plusieurs clefs pour décoder les différentes étapes et insiste sur le fait qu’il s’agisse d’un passage – et, plus encore, d’une véritable épreuve initiatique, avec ses risques et ses enseignements. Si vous avez dans votre entourage quelqu’un ayant été ou se trouvant en dépression, quelques propositions pour l’accompagner seront abordées.

Cette conférence est menée par Vanessa Terral, romancière, novelliste et conteuse. Elle explore les légendes depuis son enfance et en a fait une part importante de son inspiration littéraire. Elle est également formée à quelques pratiques de bien-être, comme le Reiki et le chamanisme (par la FSS).
Durée estimée : 3 heures


Illustration de Sedna sous les eaux, par Alexandra Myotte. L'image a été découpée.Illustration de Sedna par Alexandra Myotte ; la précédente par Sraiya

 

 Image de vagues

 

Aborder la création par les contes :

L’Élan de création et ses Muses de feu

~ Les phases nuit-jour de la création personnelle et leurs archétypes sacrés ~

double_soleil2

La création est une venue au monde, la rencontre de deux éléments (la sensibilité d’une personne et les objets sémantiques qui entrent en résonance avec celle-ci), lesquels vont se féconder pour ensuite se développer dans une lente et secrète gestation et, enfin, accéder à la lumière.
Lors de ce stage, nous nous intéresserons aux trois grandes étapes de ce cycle : la maturation intérieure, l’élan créatif à proprement parler, puis la révélation de l’œuvre au grand jour. Correspondent à celles-ci les phases nocturne, de l’aurore et diurne.

Prenant pour socle l’alternance de la nuit et du jour, nous travaillerons sur les enseignements que nous apportent des mythes et des contes qui mettent en scène de grandes figures féminines liées aux flammes dans l’obscurité ou au « feu du ciel » (déesses solaires – l’occasion aussi de découvrir que chez d’autres civilisations, le soleil est féminin et la lune masculine). Les dangers et les embûches liés à ces phases seront également abordés sous ce même angle d’approche.
Aux lectrices et lecteurs de Femmes qui courent avec les loups : vous retrouverez, dans cette approche, la démarche de la conteuse et psychanalyste jungienne Clarissa Pinkola Estés.

Un temps de discussion et de partage est prévu pour chacune des trois étapes du cycle de création. Il vous sera proposé de réaliser une œuvre lors de ce stage, cela afin d’expérimenter en temps réel les aspects que nous aborderons. En effet, concrétiser la théorie peut ouvrir le champ à de nouvelles questions et permet d’intégrer les concepts traités.

La thématique abordée ici est celle de la création, indépendamment de l’art ou de l’artisanat dans lequel elle s’exprime. Il sera même conseillé lors de l’atelier de s’exercer dans un domaine qu’on ne maîtrise pas, cela afin d’avoir un vécu « neutre » de la situation de création.

Ce stage est encadré par Vanessa Terral, romancière et novelliste, ancienne directrice éditoriale et conteuse. La formation est ponctuée par des récits issus des mythologies grecque, celte, shinto et inuit…
Durée estimée : 4 heures ; 10 personnes maximum

 

Découvrez un article sur le stage dans le webzine de sorties et de bons plans toulousain La Vi(ll)e en rose !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s