Podcast : Lecture de la nouvelle « Cendres de l’une »

Onirismes est un webzine bilingue (français – anglais), spécialisé dans la publication de nouvelles de fiction et de poésies, relevant des littératures de l’Imaginaire (fantasy, fantastique, science-fiction, et variations interstitielles diverses).

Leurs principales missions sont :
• permettre à des auteurs talentueux d’être découverts par leur public ;
• accompagner nos auteurs dans leur parcours ;
• apporter à nos lecteurs de la fiction et de la poésie de qualité ;
• promouvoir la fiction francophone à l’international, et inversement.

Le principe d’Onirismes présente aussi la particularité de proposer des lectures des nouvelles en podcast (c’est-à-dire que l’on peut écouter directement sur leur site Web).

J’ai eu le plaisir, et l’honneur, d’être contactée par l’équipe pour leur premier numéro. Ils m’ont présenté une nouvelle de Claude Mamier : Cendres de l’une. Un texte troublant, un peu trash, et pourtant qui touche à quelque chose de sacré…

Édition du message : Depuis le 9 juillet 2011, vous pouvez découvrir les textes et lectures du n°1 d’Onirismes sans avoir à vous inscrire au site Web !

Méditation de printemps

J’ai découvert voilà quelque temps le projet Mères du Monde. Je lui laisse le soin de se présenter lui-même, ainsi qu’il est écrit sur son site Web:

Tout a une origine. Nier le pouvoir de la mère c’est nier cette origine. C’est aussi nier le pouvoir des femmes. Et les femmes ont trop longtemps souffert de cette oppression qu’est le déni. Toute femme est mère, que ce soit d’un enfant porté ou adopté, d’un projet, d’une idée, d’une entreprise, d’un programme…
Mères du Monde œuvre pour l’épanouissement et la guérison des femmes, avec pour maîtres-mots « information » et « action ». Ceci par le biais d’articles (publiés sur le site Web) destinés à aider et soutenir le développement personnel et spirituel, de rencontres et ateliers organisés en Belgique, et proposera dès le printemps 2011 un magazine au format .pdf en téléchargement gratuit.

 

Avec les beaux jours qui nous arrivent et le printemps présent depuis une semaine, j’ai souhaité créer, écrire et enregistrer une méditation guidée destinée aux femmes, en accord avec le début de cette belle saison.

Vous pouvez découvrir la méditation sur cette page.
Un grand merci à Mères du Monde de m’avoir fourni l’occasion et l’excuse de cette création, en espérant qu’elle vous apportera autant de joie que j’en ai eu à l’inventer et à la réaliser!

Podcast : Lecture du roman « La Perle et l’Enfant » en téléchargement

Paul Beorn est un auteur sympathique et talentueux que j’ai eu le plaisir de rencontrer grâce à la communauté CoCyclics. À l’occasion de la sortie de son premier roman: La Perle et l’Enfant (La Pucelle de Diable-Vert, tome 1), Paul m’a demandé si je pouvais lire le premier chapitre afin de le mettre en streaming et en téléchargement sur le site des éditions Mnémos. C’est avec grand plaisir que j’ai accepté!

Vous pouvez écouter directement cette lecture en vous rendant sur la page dédiée au roman, ou enregistrer le fichier mp3 pour l’écouter hors connexion en cliquant ici.

En vous souhaitant une heureuse découverte!

Lecture «Jardins et Bosquets» dans un salon de thé

Pour fêter le printemps, l’éveil de la Nature et une semaine ensoleillée, le bar à thés Tea Corner a accueilli le samedi 22 mai une lecture sur le thème «Jardins et Bosquets».

J’ai organisé la prestation autour de trois nouvelles d’ambiances et de tons très différents. Chaque texte était serti par trois courts poèmes japonais, hormis pour le premier. En effet, la «mise en bouche» fut assurée grâce à la poésie d’André Pieyre de Mandiargues.

Le temps, très beau ce jour-là, le bar ouvert sur l’air doux et un public attentif m’ont laissé un très bon souvenir de cette prestation.

Lecture d’Imaginaire au festival Zone franche 3

La troisième édition du festival Zone franche s’est déroulée les 13 et 14 février, à Bagneux (92). À cette occasion, une animation comprenant la lecture d’extraits de nouvelles issues de deux publications: Éveil et Pénombres, avait été programmée. Les revues en question étaient présentes sur le salon et cette prestation leur a permis de toucher un public qui aurait pu les ignorer par méconnaissance de leur contenu.

Le lieu, très bruyant, s’avéra une réelle gageure. Marie-Anne Cleden, l’une des auteurs et participante régulière de l’association éditrice, m’a rejointe afin de lire un échantillon de son propre texte.

Vous pouvez découvrir un extrait de ces lectures en cliquant ici, puis .