Contes d’esprits et de nature pour un marché féerique

Cet après-midi, je suis intervenue lors d’un petit marché privé sur le thème «Féerie et Légendes». L’accueil fut très chaleureux. L’événement se déroulait dans le jardin de l’une des organisatrices. La pluie s’était invitée juste après le déjeuner, mais heureusement, elle décida assez vite d’aller voir d’autres cieux.

J’avais proposé un panel de six contes, pour en dire trois ou quatre. Au final, l’organisation avait choisi le conte le plus long: La Femme-Sel (Contes indiens, éd. École des loisirs, coll. Neuf). Aussi, il n’y en eut que deux autres, non des moindres cependant: Maître Bokuden et ses Trois Fils (Contes des sages du Japon, éd. du Seuil) et Sur la piste du Rêve (Contes des sages chamans, éd. du Seuil).

Les personnes du public se montrèrent fort satisfaites des contes, tant dans leur dit que dans leur choix. L’histoire humoristique et un peu grivoise connut un succès assez franc, aisément visible grâce aux visages réjouis et aux éclats de rire. Le récit japonais mérita une petite explication quant au principe et aux buts du conte zen, car la raison d’être des contes peut varier selon les cultures. Le conte indien, plus traditionnel, a réussi à maintenir l’intérêt durant une vingtaine de minutes.

Je remercie les organisatrices de leur soutien, et les gens qui ont écouté ces histoires de leur attention et de leur gentillesse. Conter à l’extérieur, dans la verdure et avec un soleil qui nous réchauffait, mais pas trop, fut un réel plaisir!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s