Festival japonais, le 1er mars à Toulouse

Il existe au Japon des festivals populaires qui sont un peu l’équivalent de nos fêtes de village. On les appelle les « Matsuri ».

L’association Wakaba est spécialisée dans les activités traditionnelles qui viennent du Pays du Soleil levant: cours de langue, origami, cuisine, calligraphie, essayage de kimono (kitsuke), cérémonie du thé (cha no yu), tambours japonais (taiko)… Pour le première fois cette année, elle organise un Matsuri, à 5km au nord de Toulouse.

flyer_matsuriToutes les infos en cliquant sur ce lien !

J’ai la chance et la joie d’y participer!  :)
À cette occasion, je donnerai une courte représentation de contes et comptines nippons. Si les comptines resteront les mêmes, il est possible que les contes varient…

La première séance sera à 10h30, la seconde à 14h30.
Chaque séance durera environ 20 min.

Vous pourrez me trouver sur le stand Vent et Racines, mon activité de praticienne et enseignante Reiki que je présenterai également.

Faites passer le mot!  ;)

 

Contes à crins et à sabots – sam. 7 mars à Toulouse

Le samedi 7 mars, le salon de thé toulousain Le Moderni’thé et moi-même vous proposerons un spectacle de contes pour petits, grands et médians. :)

affiche_contes_crins_sabots

Au programme : des légendes venues des quatre coins du monde (Mongolie, les Vikings…)!

Le spectacle commencera à 10h30 pour s’achever à 11h30. La participation est de 7 euros et comprend une boisson chaude (thé, chocolat ou café).

Si vous le souhaitez, vous pouvez découvrir l’avis de blogueuses présentes à la première session ici et , histoire de vous faire saliver…

Au plaisir de vous y conter! :D

 

Contes de la nuit des temps – sam. 6 déc. à Toulouse

Le samedi 6 décembre, le salon de thé toulousain Le Moderni’thé et moi-même vous proposerons un spectacle de contes tout public. :)

affiche_contes_nuit_temps

 Au programme : des légendes venues des quatre coins du monde (Extrême-Orient, Océanie…)!

Le spectacle commencera à 10h30 pour s’achever à 11h30. La participation est de 7 euros et comprend une boisson chaude (thé, chocolat ou café).

Si vous le souhaitez, vous pouvez découvrir l’avis de blogueuses présentes à la première session ici et , histoire de vous faire saliver…

Au plaisir de vous y conter! :D

 

Le Vol de Mjöllnir – conte viking

Le week-end dernier a eu lieu la deuxième édition du salon Valjoly’maginaire. À cette occasion, j’ai été invitée à raconter quelques récits mythologiques venus des quatre coins du monde: nordique, maori, grec et inuit.

J’ai choisi de commencer les contes par une histoire amusante et énergique, afin d’emmener les gens jusqu’aux mondes de l’Imaginaire dans la joie et la gaité, sans qu’ils ne s’en rendent compte. Le Vol de Mjöllnir m’a paru idéal pour cela. Dans cette histoire, Thor se réveille pour constater que son marteau Mjöllnir a disparu. Très vite, un messager parvient à Asgard et annonce que l’arme ne sera rendue que si les dieux donnent la déesse Freyja en mariage au voleur, qui s’avère un géant de glace. Or, elle refuse net et c’est le dieu du Tonnerre qui se retrouve à porter le voile blanc…

Cette racontée a été filmée et vous pouvez la découvrir sur DailyMotion en cliquant ici.

 

Le Roi des Singes passe le balai – conte chinois

Voici un conte qui appartient à la légende du célèbre Sun Wukong, le Roi des Singes plus connu dans nos contrées sous son nom japonais : Son Gokû… S’il est célèbre pour ses exploits lors du Voyage en Occident (roman chinois de la fin du XVIe siècle), Sun Wukong a connu de grandes aventures avant de se retrouver au service du bonze Xuanzang. Il a gagné son bâton magique auprès du Roi-Dragon de la Mer orientale, tenu tête aux dieux, affronté Bouddha. Mais bien avant tout cela, Sun Wukong reçut son nom du sage Subodhi, auprès duquel il étudia la voie du Tao. Et l’enseignement du moine zen n’avait rien d’une sinécure…

Afin d’écouter le conte Le Roi des Singes passe le balai, vous pouvez cliquer ici, ou faire un “clic droit” puis “Enregistrer” si vous souhaitez l’importer sur votre ordinateur.

Je ne me souviens plus où j’ai lu ce conte – en revanche, je me souviens très bien de celui-ci ! J’espère qu’il vous a parlé autant qu’il m’avait interpellée à l’époque.  :-)